mercredi, mars 12, 2014

Courteline, 2014...

Cela fait bientôt dix ans que je paye mes impôts sur internet. A part les premières années, où c'était compliqué - surcharge du serveur, mise en place de certificat, etc -, tout fonctionne.

Le gouvernement a lancé ce qu'il appelle un "choc de simplification".

On en voit les conséquences au fur et à mesure. Par exemple, le recensement peut se faire sur Internet.

Mais c'est lent. Très lent...

Typiquement, si vous organisez une conférence en France, et que vous voulez faire venir des intervenants de pays "exotiques" - l'Inde par exemple..., il vous faudra passer par toute une série de mesures vexatoires, mais surtout inutiles, pour bien vous faire sentir que quand même, il y a un énorme risque que l'intervenant demande l'asile politique ou simplement décide de rester en France, ce pays merveilleux où les écoutes téléphoniques sont légales (mais c'est une autre histoire).

Typiquement, vous devez produire la preuve que :
  • vous avez de quoi héberger la personne chez vous si vous vous proposez de l'accueillir
  • vous gagnez assez d'argent pour assurer sa présence (comptez 50€ par jour, amenez votre feuille d'imposition)
  • vous habitez bien là où vous prétendez habiter (prévoir au moins 2 justificatifs de domicile)
Par ailleurs, il vous faudra acquitter la modique somme de 30€ pour ces démarches terriblement utiles, et bien sûr, sous la forme d'un timbre fiscal. Oui, un TIMBRE en papier...

Du côté de l'intervenant, c'est encore pire :
  • demande de visa au moins 1 mois à l'avance
  • visite au consulat le plus proche (compter 600km en moyenne en Inde, il n'y a que 3 consulats français en Inde)
 Bref...

Ce matin, je décide de faire établir une procuration pour les élections municipales qui arrivent à grand pas. Je n'ai jamais raté une élection, mais là, je serai aux Etats-Unis. Qu'à cela ne tienne...

Donc, hop, choc de simplification en action, suite à une campagne de publicité sur toutes les radios publiques ("Oui, vous pouvez vous simplifier la vie en remplissant votre procuration sur internet". Mon cul !)

Déjà, impossible de le faire en ligne. Il faut se rendre au commissariat de police (ils n'ont que ça à foutre, j'imagine !) ou au tribunal d'instance. En même temps, il y a 2.5 millions fonctionnaires d'état, il faut bien les occuper. Ok, pourquoi pas...

Mais arrivé là-bas avec mon formulaire rempli, on me dit qu'il faut remplir à la main la fiche cartonnée qui n'est que l'exacte reproduction de ce que j'ai apporté.

La raison ? Aucune. "Une circulaire nous interdit d'accepter les formulaires CERFA imprimés mais remplis à la main...".

Ben voyons...

Et me voilà en train de remplir A LA MAIN le formulaire cartonné...

2014... Relire Courteline...


1 commentaire:

Miguel Duarte a dit…

Rien de nouveau dans tout cela... J'ai vécu la même chose récemment...
Le cerfa pour refaire une carte ID ou un passeport est le même.
Pour refaire une CI, on a accepté mon cerfa pré-rempli à partir d'un site officiel.
Pour refaire un passeport, j'ai du me re-taper le cerfa à la main. Pourquoi ? le papier n'était pas assez cartonné au goût de l'administration ;)

Simplification avez-vous dit ?

Cdt,
Miguel